Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Aujourd’hui j’ai pris une grande décision, me lancer pour un objectif slow life et zéro déchet. Alors ceux qui me connaissent déjà savent que j’ai commencé il y a déjà quelques années, mais je suis restée à un certain niveau qui ne me convient pas suffisamment. Alors je ne sais pas si c’est le fait d’être enceinte et d’avoir envie de lui inculquer de belles valeurs sur l’écologie, mais il est temps que je reprenne le chemin vers ce qui me correspond, c’est-à-dire être plus en harmonie avec la nature et moi-même.

 

Comment m’est venue cette idée farfelue ?

Bien qu’ayant déjà mis en place plusieurs principes allant avec la philosophie bouddhiste – slow life, c’est après la lecture merveilleuse du livre « L’art de la simplicité » (certainement le livre qui m’a le plus apporté dans la vie). C’est en découvrant le livre de Béa Johnson « Zero waste home » que j’ai pris conscience que l’on pouvait faire bien davantage.

 

Alors je dois bien l’admettre, en arriver à son stade et avoir une maison blanche du sol au plafond, n’avoir aucune décoration, ce n’est pas du tout pour moi. J’ai un esprit d’artiste bohème, j’aime la couleur et les objets chinés auxquels je donne une seconde vie. Je suis également une adepte d’Emmaüs, et je récupère régulièrement les objets dont mon entourage ne veut plus. Cependant je suis dans une logique de don, car autant j’achète des objets chez Emmaüs autant je leur amène des cartons et meubles régulièrement ; idem pour la SPA [refuge des animaux] dès que je peux récupérer du matériel je leur dépose ; quoique cela a abouti à avoir à une période de ma vie, neuf chiens à la maison. Aujourd’hui ils sont cinq et font mon bonheur.

L’écologie est un sujet qui m’interpelle beaucoup, j’ai d’ailleurs fait une exposition photographique qui s’appelait « Le devenir des choses » dont le but était de montrer les dégâts de l’Homme sur la planète. Une série qui a été exposée lors du 5ème Rendez-Vous Image à Strasbourg. Certaines photographies ont même été choisies pour des parutions dans la presse, et l’une d’elles a été doublement récompensée. J’espère avoir réussi à toucher quelques personnes, et ouvert quelques esprits.

Je papote… je papote… je vais en revenir à ce qui vous intéresse… 

Je me lance donc dans l’objectif de vivre à fond ma vie telle que je l’entends. Peu importe le jugement des autres. Et je me lance dans le zéro déchet en commençant par réduire au maximum mes déchets, je cherche des solutions en rejoignant différents groupes Facebook et forum, j’ai prévu de lire de nouveaux livres sur le sujet [je viens juste de passer une sacrée commande, j’en suis toute impatiente]. Voilà mes idées de départ.

 

Et ma leçon du jour, le number one !

Je fais le tour de chez moi et je regarde ce dont j’ai vraiment besoin. Que puis-je donc réutiliser ? y a-t-il des objets, des meubles que je peux recycler en autre chose d’utile ? si oui c’est super, sinon, direction la cave pour la préparation d’un marché aux puces.

 

zéro déchet tri recyclage

Et vous, avez-vous déjà tenté cette aventure ?

Êtes-vous heureux d’avoir franchi le cap ?

Vous êtes peut-être en pleine recherche d’information, lesquelles ?