Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le kéfir est une boisson issue de la fermentation du lait ou de jus de fruits sucrés.

En tant qu’aliment vivant, fournissant certains oligoéléments et de nombreuses espèces de micro-organismes, il est considéré comme un probiotique et utilisé pour ses propriétés diététiques (flore, transit, etc.).

La boisson obtenue est légèrement gazeuse et contient un peu d’alcool, ce taux est très faible comparé aux fermentations les plus courantes, et le degré alcoolique se situe aux alentours de 1 %. Il peut varier suivant la durée de la fermentation, mais quand celle-ci est trop longue (plus de 3 à 4 jours), la forte acidité rend le produit impropre à la consommation. Ces kéfirs « forts » longuement fermentés peuvent être utilisés comme conservateurs naturels.

Historique

Le mot kéfir vient du Caucase, où on le boit depuis au moins la haute antiquité.

Le kéfir de fruits permet de conserver quelques jours une boisson fruitée sans qu’elle ne devienne toxique.

Les « grains de kéfir » sont un agrégat de nombreuses espèces de micro-organismes vivant en symbiose. On en dénombre une trentaine en moyenne, mais la composition peut varier légèrement suivant la provenance des grains.

Voici les principales bactéries et levures que l’on peut trouver : Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus, Lactococcus lactis, Saccharomyces cerevisiae, Leuconostoc mesenteroides, Lactobacillus paracasei

Les Bienfaits

  • Digeste, le kéfir a la réputation de nettoyer les intestins voire de soulager certains désordres intestinaux, et purifie le sang (il favoriserait le transit intestinal, réduirait la flatulence et contribuerait à un système digestif sain, étant favorable à un écosystème intérieur plus équilibré),
  • En tant que probiotique, il apporte des bactéries et levures utiles à la digestion et au bon fonctionnement de l’organisme, des vitamines et des minéraux assimilables, et des protéines complètes.

Conservation

Séchez-les à l’air libre sur une toile pendant 2 jours, mettez-les dans une enveloppe en papier et rangez-les au sec et au frais. Les grains resteront actifs pendant un an ou plus. Pour les réactiver, trempez-les une nuit dans l’eau, tamisez-les, mettez-les dans une tasse de lait, laissez reposer une journée, tamisez, ajoutez deux tasses de lait et ainsi de suite jusqu’à ce que les grains puissent ensemencer un quart de litre, ou simplement pour goûter, ou,

Conservez les grains au réfrigérateur dans un peu d’eau non sucre, jusqu’à la prochaine utilisation …

Que faire à la fin de la préparation ?

Durant la fermentation, il se constitue un dépôt blanc : grains de kéfir (gélatineux).
Passer le liquide à la passoire, mettre en bouteille et remettre les grains de kéfir avec de l’eau 24 heures avant de le boire.
Enlever les fruits, rincer les grains de kéfir et les remettre avec de l’eau dans le récipient pour refaire de la boisson.
Procéder de la même façon en tenant compte d’un temps de fermentation de 24 heures seulement.

LA RECETTE DU KEFIR AU CITRON

 

Ingrédients

1 bocal de 1L
1 dose de grains de kéfir de fruits
1 L d’eau de source
25 grammes de sucre
1 citron bio coupé en 2

Préparation

  • Mettez l’eau dans le bocal
  • Ajoutez le citron et le sucre
  • Mélangez
  • Placez la préparation dans un endroit à température ambiante (18° à 25° C) durant 48 heures, le couvercle fermé

 

 

La petit +

A la place du citron vous pouvez tout simplement ne pas mettre de fruit pour avoir un kéfir nature au délicieux goût de lait de coco, ou mettre une pêche, une figue, etc…

 

En avez-vous déjà préparé ?

Quelle est votre recette préférée ?

%d blogueurs aiment cette page :